Art-thérapie

J’ai étudié à Profac, centre de psychologie appliquée, organisme de formation et de recherche en art-thérapie, dirigé par Jean-Pierre Royol.

Cet enseignement prend appui sur des concepts rigoureux issus de la psychologie clinique et de la psychanalyse freudienne et lacanienne.
L’art-thérapeute est défini comme un professionnel spécialisé qui met ses compétences et sa sensibilité artistique ainsi que ses connaissances acquises, non pas au service d’un enseignement artistique, mais de l’expression de personnes présentant des difficultés psychologiques, physiques ou sociales.

C’est une méthode qui consiste à créer les conditions favorables au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices.


Qu’est-ce que l’art-thérapie ?
C’est un outil aux multiples facettes, une exploration de divers mediums artistiques,
qui permet l’expression des émotions et la découverte de soi, par le biais de l’acte créatif.
C’est une aide à la parole, à l’équilibre des affects, ayant pour objectif la (re)construction de soi et l’épanouissement.
C’est une thérapie qui guide la personne pour trouver sa propre forme d’expression, à travers tout type de questionnement.

Chaque séance apporte la possibilité de poser ses émotions, de façon constructive, dans la créativité,
d’œuvrer dans le facile sur tout ce qui peut être difficile.
Mon rôle est d’accompagner la personne dans son cheminement de questionnement / de mieux-être.
J’offre à la personne
un cadre bienveillant, intime, propice à l’écoute et au partage,
une façon de (re)trouver une sérénité existentielle, du temps et du plaisir pour soi,
un lieu d’expression pour se réaliser, que ce soit par la création ou par la parole,
un moyen de s’ouvrir à de nouvelles perspectives en expérimentant et en entretenant sa créativité.

Il ne s’agit pas d’une pratique artistique, mais plutôt d’exploiter ses capacités créatives dans cette recherche. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir de compétence artistique, mais simplement d’être soi-même.

Comment ?
Par l’acte créatif et par l’échange.
Je mets en place chaque atelier en fonction des personnes présentes et de leur(s) besoin(s).

Se (re)construire est déjà un acte créatif ! Aller du jeu créatif au Je est le premier pas pour redevenir pleinement sujet désirant.
C’est un élan pour aller de l’avant, surmonter ce qui est source de mal-être.
Stimuler et explorer le potentiel de créativité pour réinsuffler du désir, redonner du mouvement.
Se projeter dans la matière et travailler sur soi grâce à l’imaginaire, au symbolique, au lâcher prise,
prendre du recul face à ce qui peut faire conflit ou tourmenter pour en jouer,
se transformer dans le cheminement que permet la création.

Puis, par la présentation de ce qui aura été réalisé, j’aide à dégager toutes les pistes, à faire émerger ce qui est symbolisé, à établir les liens avec les ressentis, à formuler autrement, creuser les questions, dénouer, recentrer, ouvrir à autre chose et aller plus loin pour franchir ce qui peut faire barrière.

Il convient de préciser que l’art-thérapie n’est pas réservée exclusivement aux artistes, on ne fait pas de l’art-thérapie pour faire de l’art, c’est l’art-thérapeute qui emprunte à l’art des outils pour composer sa palette thérapeutique.
L’art, c’est voir le monde autrement ; et l’art-thérapie, c’est se dire autrement.
L’art-thérapie est ouverte à tout le monde.

Voir l’agenda pour les dates et l’accès des ateliers.
> Vous pouvez vous inscrire à tout moment, en me contactant par mail ou SMS (Contact)